top of page
  • Photo du rédacteurjean-cyril vadi

Le Voile Entre les Mondes

Au cours de centaines de séances avec les gens que j’accompagne, j’ai constaté comment certains esprits, pour diverses raisons, peuvent rester pris entre les mondes de la vie et de la mort, formant un lien ténu entre le visible et l'invisible. Les raisons de ce phénomène peuvent varier, allant de morts tragiques et soudaines, à des attachements émotionnels profonds envers des personnes, des lieux ou des événements de leur vie passée. Dans ces cas, le voile entre les mondes devient plus mince, permettant à ces âmes errantes de tenter de communiquer avec les vivants.


Les nombreuses « rencontres » que j’ai personnellement eu la chance de faire avec des esprits errants, des fantômes et d'autres formes d'entités témoignent de la réalité de ce phénomène. Bien des personnes racontent des expériences où elles ont ressenti une présence invisible, vu des formes éthérées ou même interagi avec des esprits désincarnés. Ces rencontres soulèvent des questions sur la nature de la réalité et du passage entre la vie et la mort. Les cas où les esprits des défunts restent attachés à la Terre en raison d'émotions intenses et de liens non résolus sont désormais communs. Des histoires de personnes qui ont perdu des êtres chers dans des circonstances tragiques, ou qui ont vécu des émotions fortes à leur mort, montrent comment ces énergies émotionnelles peuvent maintenir une connexion entre les mondes.


L'émotion, si puissante dans la vie, peut transcender la mort, créant un fil conducteur entre les vivants et les défunts. 

Elle est aussi malheureusement une prison : en restant enfermé dans cet état énergétique entre deux mondes, l’esprit en question cesse d’évoluer, et s’attache souvent à un vivant qu’il habite à son insu la plupart du temps. Ces nombreux cas de possession ou d'influence d'entités désincarnées sur des individus vivants mettent en lumière les conséquences de l'attachement non résolu à la réalité terrestre. Les esprits qui n'ont pas réussi à se libérer de leurs liens, ou qui ne comprennent pas qu’ils sont morts peuvent tenter de trouver un refuge dans le corps et l'esprit d'un être vivant, cherchant ainsi à expérimenter la vie à travers un hôte humain. Ces expériences démontrent la complexité des interactions entre les mondes matériel et spirituel.


Pour autant, chaque âme errante a la possibilité de se libérer de son attachement terrestre et de poursuivre son évolution spirituelle, et chaque vivant peut se libérer de ses « esprits possessifs ». À travers mes séances d'hypnose spirituelle, j’ai eu la chance de guider de nombreuses âmes vers la lumière, les aidant à comprendre leur situation et à trouver la paix. Je souligne ici l’importance de l'amour, de la compassion et de la guérison pour aider les esprits à se détacher et à évoluer vers des plans supérieurs de conscience.

Ma propre expérience de « passeur » m’a ainsi amener à accompagner des centaines d’individus qui étaient en relation avec des défunts, certains d’entre eux demeurant même « collés » aux vivants, avec des incidences parfois désastreuses sur la vie de ces derniers et sans doute sur ,leur propre évolution. Ces expériences suggèrent que la communication avec les défunts ne se limite pas à une simple coïncidence, mais qu'elle pourrait indiquer une continuité de la conscience au-delà de la mort physique. Dans de nombreux cas, les personnes vivantes ont reçu des messages ou des informations de proches décédés, souvent d'une manière très spécifique et personnelle. Par exemple, un message d’un défunt donnant des détails précis sur la localisation d’un objet important. Ce genre d'expériences défie la notion de hasard ou de coïncidence et soulève des questions sur la source de l'information.

Lorsque la communication s’établit entre un vivant et un mort, cela a également des effets émotionnels transformateurs sur les personnes vivantes, mettant en lumière la façon dont elles peuvent apporter du réconfort, de la paix et une perspective nouvelle sur la vie et la mort.


Ces expériences s’inscrivent pour moi dans la continuité des EMI que j’ai vécu à 16 et 26 ans, m’invitant à repenser ma compréhension de la vie et de la mort, ainsi que de la réalité. Les récits auxquels je suis confronté soulèvent des questions sur la nature de l'âme, de la conscience et de l'énergie, et ouvrent la porte à une exploration plus profonde des mystères qui nous entourent.


Notre propre conscience joue un rôle clé dans la création et l'interprétation de la réalité. Nos expériences, nos émotions, nos pensées et nos intentions façonnent la manière dont nous percevons le monde qui nous entoure. Cette prise de conscience nous permet de reconnaître que la réalité n'est pas seulement une donnée brute, mais qu'elle est également influencée par notre interaction constante avec elle.

96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La construction de la réalité

Notre cerveau est constamment bombardé par une multitude d'informations sensorielles provenant de notre environnement. Pour éviter la surcharge, notre cerveau utilise un processus de filtrage qui séle

Voyage Astraux

Le voyage astral, également connu sous le nom de sortie hors du corps ( souvent mentionnés OBE pour Out of Body Experience), est une expérience qui transcende les frontières de la réalité matérielle.

Dans l’Ether : La Mémoire Universelle

Selon certaines traditions, il existerait un champ éthérique qui enregistre et conserve toutes les expériences, les pensées et les émotions qui se sont déroulées dans l'univers. Ce champ akashique peu

Comments


bottom of page